Rhizarthrose

responsive

Qu'est-ce que la Rhizarthrose ?

RhizathroseLa rhizarthrose ou arthrose de la base du pouce est un problème fréquent qui atteint particulièrement les femmes de la cinquantaine, et souvent des 2 côtés.

Parfois l'arthrose est la conséquence d'une fracture, d'un rhumatisme ou d'une infection. Mais le plus souvent la cause exacte de l'arthrose n'est pas connue.

Le symptôme habituel est la douleur, surtout lorsqu'elle survient lors d'activités quotidiennes comme tourner une clé, ou manipuler de petits objets.

Peu à peu, l'articulation se détériore puis se luxe : apparaît alors une déformation caractéristique de la base du pouce.

Symptomes

responsive

Chirurgie Ambulatoire :
une voie incontournable

Chirurgie Ambulatoire

Des réponses à vos questions

SOS MAIN 04 72 82 68 78

Comment traiter l'arthrose de la base du pouce ?

Traitement médical

Initialement, le traitement comprend le repos, en évitant les gestes douloureux, associé à des anti-inflammatoires et une orthèse souple en néoprène maintenant le pouce.

La rééducation à visée antalgique et anti-inflammatoire (électrothérapie, ultra-sons) et parfois une infiltration peuvent être tentées.
 

Traitement chirurgical

rhizarthrose

Il existe deux techniques pour opérer. Le chirurgien peut retirer le trapèze (trapézectomie) ou remplacer l’articulation abîmée par du matériel artificiel (prothèse).

La plupart du temps, il choisit de retirer le trapèze. En général, les douleurs liées à la rhizarthrose disparaissent grâce à cette intervention. Vous retrouvez également la capacité de mouvement de votre main. Cependant, un le pouce opéré bouge toujours moins bien qu’un pouce qui n’a jamais été malade.

Le premier métacarpien, qui normalement s’articule avec le trapèze, peut devenir instable si ce dernier est enlevé. Pour y remédier, le chirurgien s’aide d’un os de l’index : le deuxième métacarpien. Soit il utilise un bout de tendon voisin pour y fixer le premier métacarpien (ligamentoplastie), soit il y fixe le premier métacarpien à l’aide de broches métalliques.

Après l’intervention

Au cours de l’opération, le chirurgien peut abîmer un nerf accidentellement, mais cela reste exceptionnel.

Des médicaments permettent de contrôler la douleur après l’intervention.

Vous portez en général un dispositif qui immobilise votre pouce pendant deux à six semaines. Des exercices de rééducation sont ensuite souvent nécessaires.

Il est rare que la zone opérée soit infectée. Si c’était le cas, des antibiotiques suffisent généralement à les éliminer.