Tennis : les blessures fréquentes des membres supérieurs

Le tennis est un sport individuel demandant des efforts physiques importants sur une durée indéterminée à ceux qui le pratiquent. En effet, contrairement à la majorité des sports, qu’ils soient collectifs ou individuels, un match de tennis n’est pas limité dans le temps. En 2010 se produisait à Londres le plus long match de l’histoire : 11 heures et 5 minutes de jeu ont été nécessaires pour départager les deux sportifs.

 

De nombreuses heures d’effort qui demandent de puiser au plus profond des ressources mentales et physiques pour les joueurs de tennis, et qui entraînent parfois des douleurs et blessures importantes.

 

Des blessures qui touchent en majorité les membres supérieurs, le haut du corps étant la partie la plus sollicitée pour le tennis. Voici 3 blessures courantes pour les joueurs de tennis, qu’ils soient amateurs ou professionnels :

  • La tendinite du poignet : très fréquente au tennis, la tendinite apparaît lorsque le tendon est très sollicité, les mouvements étant très régulièrement répétés, à une fréquence importante. Le degré de fragilité des tendons et poignets des sportifs vient influencer ces risques de tendinite. Souvent, cette pathologie est liée à un mauvais geste, une technique de frappe de balle inadéquate répétée. Il est également important de sélectionner une raquette qui ne pèse pas trop lourd (adaptée aux capacités physiques du sportif) pour éviter ces risques de tendinite.
  • Le tennis elbow (épicondylite) : souvent contracté à cause d’une mauvaise technique gestuellen, le tennis elbow (ou épicondylite) désigner une douleur au niveau du coude. Il touche en particulier les tennismen et tenniswomen de plus de 35 ans. Il se manifeste par une douleur au niveau de la partie externe et inférieur de l’os du bras (l’humérus) qui se nomme l’épicondyle. Les chiffres sont assez significatifs : on considère que 45 % de ceux qui jouent tous les jours en seraient atteints.
  • La coiffe des rotateurs : les blessures sont certainement les plus récurrentes au tennis. De nombreux matchs sont interrompus ou annulés à cause de celles-ci. La plupart du temps, ce sont les muscles de la coiffe des rotateurs qui sont touchés (ensemble de tendons de muscles situé au niveau de l'articulation de l'épaule). Ces muscles stabilisent l’articulation de l’épaule, c’est pourquoi ce type de blessure peut s’avérer très handicapant. Elles sont généralement dues à une trop forte sollicitation de l’épaule, qui n’est pas adaptée à la stabilité de cette dernière.
03/10/2018