Consultation

LA PRISE DE RENDEZ-VOUS

Les consultations, en dehors de l'urgence, sont toujours sur rendez-vous.

Il s'agit là de la première étape de votre parcours. Vous devez rencontrer un chirurgien spécialiste. En effet, vous souhaitez avoir des réponses précises concernant la pathologie motivant votre consultation.

Pour cela, vous devez prendre rendez-vous, en ligne sur le site ou par téléphone avec un numéro unique pour tous les centres de consultation : 04 72 69 04 04

  • Le Centre Ostéo-articulaire de Condorcet
  • La Maison des Consultation de l'hôpital privée Mermoz
  • Centre de Consultation de la Polyclinique du Beaujolais

3 établissements

Les cabinets médicaux de consultation sont ouverts de 8H00 à 18H00 du lundi au vendredi  au Centre Ostéo-articulaire de Condorcet Mermoz et d'Arnas

Nos assistantes sont là pour vous accueillir ou pour convenir avec vous d'une date et d'un horaire de rendez-vous avec l'un des 9 praticiens.

En cas d'urgence

Appelez-nous rapidement (cf rubrique « Urgences »), un contact téléphonique préalable à votre arrivée nous permettra de mettre en place tout le dispositif nécessaire pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

Votre dossier médical

Lors de votre arrivée, un dossier médical et administratif, faisant l'objet d'un traitement informatisé en liaison codée avec la Sécurité Sociale, sera créé.

Vous pouvez, à tout moment, avoir accès à ces informations en faisant une demande écrite soit auprès de votre chirurgien, soit par l'intermédiaire de votre médecin traitant. Vous pouvez aussi vous opposer au recueil et traitement des données vous concernant.

Pour en savoir plus : http://www.conseil-national.medecin.fr

 

BIEN PREPARER VOTRE PREMIERE CONSULTATION

Il s'agit là d'un temps essentiel de votre parcours. Le diagnostic y est établi. Elle confirme ou redresse éventuellement un diagnostic déjà fait. L'examen clinique du patient reste primordial, une imagerie anormale ne doit être retenue que si elle est corrélée aux données de l'examen clinique.

Le chirurgien va répondre à vos questions : dois-je être opéré, quelle technique me conseillez-vous, que puis-je en attendre ?

Il faut évaluer la gêne objective et subjective ce qui n'est pas toujours facile à appréhender dès la première entrevue. Il est en effet difficile de préciser en quelques minutes l'intensité de la douleur, sa résistance aux traitements médicaux, sa répercussion sur la vie quotidienne, professionnelle et estimer l'amélioration que l'on peut apporter.

Les documents à apporter

Lors de votre première consultation, munissez vous de tous les examens déjà réalisés (courriers, radiographies, scanners, IRM, scintigraphie, électromyogramme, bilan sanguin, comptes-rendus opératoires) et des pièces administratives suivantes :

  • Votre carte d'immatriculation à la Sécurité Sociale justifiant de vos droits.
  • Votre attestation de mutuelle.
  • Les documents attestant d'une prise en charge particulière : accident de travail (AT), maladies professionnelles (MP), affection de longue durée (ALD), attestation de CMU ou d'invalidité.

Une attention particulière est à apporter aux sujets jeunes. Les patients mineurs ne seront pas reçus seuls en consultation et une autorisation d'opérer devra obligatoirement être signée par les représentants légaux de l'enfant.

Ce qu'il faut ammener

LES PROPOSITIONS THERAPEUTIQUES

La ou les propositions thérapeutiques qui vous seront faites prennent en compte le terrain (âge, profession, latéralité, comorbidité...), l'évolution spontanée de l'affection et les possibilités des traitements médicaux.

Les chirurgiens de l'ICMMS se tiennent au courant des progrès non seulement de leur discipline mais aussi des autres disciplines participant à la prise en charge des affections de l'appareil locomoteur. Il faut savoir consacrer du temps à la consultation et au besoin la répéter pour que vous puissiez accepter en toute connaissance de cause la décision thérapeutique.

Vous pourrez à cette occasion leur poser toutes les questions qui vous aideront à prendre votre décision concernant une éventuelle intervention chirurgicale.

  • Si aucune intervention n'est envisagée, un traitement adapté vous sera proposé : traitement médical, orthèses, kinésithérapie, autres consultations spécialisées, nouveaux examens complémentaires, etc. Le chirurgien sera amené à vous donner un nouveau rendez vous pour votre suivi.
  • Si le chirurgien retient une indication chirurgicale, il vous en expliquera les modalités, les avantages, les risques et complications ainsi que les résultats attendus et les éventuelles séquelles prévisibles.

Vous conviendrez alors, selon vos disponibilités respectives, d'une date et d'un lieu d'intervention.

 

HONORAIRES DES CONSULTATIONS

Les tarifs des consultations pour avis ponctuel (tarifs applicables au 1er janvier 2015) sont de 46 à 80 euros.
Les tarifs en révision ou dans le cadre d'un suivi régulier sont de  23 à 55  euros.

Dépassement des honoraires

Les chirurgiens de l'ICMMS sont des médecins conventionnés de secteur 2 et pratiquent des honoraires libres.

Nous sommes en effet autorisés à pratiquer des compléments d'honoraires pour les consultations et les interventions, avec tact et mesure, y compris lorsqu'il s'agit d'un acte en rapport avec un Accident de Travail ou une Maladie Professionnelle.

Le montant du dépassement n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie.

Ces dépassements d'honoraires seront adaptés en fonction de la complexité du geste opératoire et de sa durée prévisible. Ces dépassements s'ajoutent aux honoraires conventionnels du secteur 1, base de remboursement des caisses de Sécurité Sociale. Certaines mutuelles ou autres assurances complémentaires les prennent en charge, totalement ou en partie.

Remboursement des consultations

Pour avoir l'assurance d'un suivi médical et bénéficier d'un meilleur remboursement, pensez à choisir et à déclarer votre médecin traitant, afin de rester dans le parcours de soins coordonnés. Dans ces conditions, vous serez remboursé normalement, selon les tarifs habituels en vigueur, c'est-à-dire à 70 % du tarif conventionné, moins 1 euro au titre de la participation forfaitaire.

Si vous n'avez pas déclaré de médecin traitant, ou si vous consultez un autre médecin que votre médecin traitant sans être orienté par celui-ci, vous êtes hors du parcours de soins coordonnés et vous serez moins bien remboursé par l'Assurance Maladie

Pour en savoir plus : http://www.ameli.fr

Concernant l'intervention chirurgicale, un devis préopératoire sera mis à votre disposition, précisant la nature de l'acte, les codes d'intervention CPAM, la part de remboursement de l'Assurance Maladie et le montant des honoraires.

De plus, afin de connaître vos droits en matière de remboursement de certains services hôteliers et dépassements d'honoraires, nous vous conseillons de prendre contact avec votre mutuelle.

Contenu modifié le 20/10/17